/ Serveur

Les aléas de l'auto-hébergement : l'effet Korben

Il y a de nombreux petits aléas à auto-héberger son site internet ainsi que son blog personnel.

Aujourd'hui, alors que je prenais mon petit-déjeuner, tout en révisant pour un partiel de Physique l'après-midi, je trouvais que mon client IRC (j'utilise WeeChat dans un screen) était un peu lent à répondre. J'ai mis ça sur le dos de Free et ça ne m'a pas trop inquiété. Puis, j'ai voulu partager un lien, que j'ai trouvé intéressant, sur mon Shaarli et là, ce fut affreusement lent ! Ce qui n'était pas normal du tout puisque, d'habitude, mon serveur ronronne tranquillou et me répond assez vite.

Serveur qui ne se trouve plus sur une boîte de pizza au-dessus de mon frigo mais qui vit maintenant gentiment sa vie sur un joli meuble dans mon nouveau salon, je tenais à le préciser :P

Bref, je vais rapidement voir ce qu'il se passe dans les processus et je vois qu'un processus php prend toutes les ressources du processeur. Je souhaite trouver une solution à ça mais à ce même moment, l'ordinateur freeze totalement et ne me répond plus. Je fais alors la chose qu'il ne faut pas faire : je le débranche du courant pour le couper et le relancer. Une fois relancé, toujours le même problème... Je commence à soupçonner, à tort, le script de mise à jour de Tiny Tiny RSS. Étrangement, à aucun moment il ne m'est venu à l'idée que mon serveur pouvait subir une forte influence de visites voir un DDoS et débrancher le câble Ethernet aurait suffit à le faire souffler un peu.

En réalité, j'ai subit un effet Korben, ce qui est applicable à tous les blogueurs influents partageant un lien vers un site qui ne tient pas la charge.

Mon blog à reçu un total de 210 visites aujourd'hui avec un pic à 50 dans la fourchette des 11 heures - midi. Cet ordinateur à un processeur Atom N270 à 1,60Ghz et quand je vois la galère dans laquelle il était pour quelques visites... Bon, après, peut-être que mon Piwik n'a pas comptabilisé tous ceux qui ont échoué à atterrir ici ;) En tout cas, on voit ici clairement une limite à l'auto-hébergement : la capacité de son serveur à encaisser une grosse influence. Moi qui voulait passer à un petit Cubieboard, c'est pas gagné ! L'autre fautif dans l'histoire, c'est aussi WordPress qui est un gros consommateur et, surtout, MySQL. Passer à un blog plus léger serait une solution mais bon, j'aime bien WordPress... Mais heureusement que j'avais mis des petits plugins pour réduire la charge (comme le lazy loading pour les images par exemple), ça a peut-être réduit la catastrophe.

En tout cas, merci à Korben pour le partage et merci de vos visites :)

Neros

Neros

Étudiant en Physique à l'Université de Strasbourg

Read More