Film : Under the Skin de Jonathan Glazer

Synopsis : Sur les routes d'Écosse au volant d'une camionnette, Laura, une extraterrestre à apparence humaine, séduit des hommes pour les attirer dans un piège.

Ce film m'a rendu fou ! Je ne comprenais pas ce qu'il se passait. C'est entièrement basé sur les non-dits, très peu de dialogues, totalement dépouillé... En gros c'est « voici l'histoire qu'on veut raconter mais débrouillez-vous pour la comprendre ». Personnellement j'aime beaucoup, vous n'êtes pas passif devant un tel film et ça vous pousse à creuser !

En réalité, on voit ce film à travers les yeux d'une alien, Laura, sous la forme de Scarlett Johansson qui est ici réduite à juste un corps, et ce qu'elle voit n'est pas très flatteur pour les humains qui sont vu comme des animaux, du bétail et plus particulièrement les hommes vu que c'est ce qu'elle chasse.

C'est d'ailleurs le premier film que je vois où elle joue dedans, hormis Her où dans ce film elle n'est qu'une voix, et je dois dire qu'elle m'a impressionné. Non pas pour sa plastique comme certains pourraient le penser mais pour son jeu d'actrice. Etre juste une voix ou juste un corps, ce ne sont pas des rôles fait pour n'importe qui.

Le truc un peu dingue : les hommes que Laura arrive à faire venir dans sa camionnette n'ont aucune idée qu'ils sont face à Scarlett Johansson et on se retrouve donc avec des scènes improvisées mais authentiques.

Je trouve ce film beau, poétique à sa manière, dur (avec les humains), choquant, un mélange de froid mais aussi d'érotisme et surtout vraiment fascinant.

Je vous conseille d'aller le voir !
J'ai d'ailleurs immédiatement acheté le roman, du même titre, de Michel Faber dont le film s'inspire.

Si vous habitez Strasbourg, il est pour le moment uniquement au cinéma Star.