Courses de Strasbourg : mon premier semi-marathon

Il y a une semaine j'ai participé à mon premier semi-marathon (21km) lors des courses de Strasbourg et voici mon expérience.

C'était un dimanche où il faisait vraiment très beau et un strasbourgeois sait à quel point ceci est rare. Le soleil, ses rayons, une chaleur suffisante pour sortir sans veste polaire ni bonnet. Surtout en plein mois de mai qui est le coeur de l'hiver dans le nord-est de la France.

Bref, la météo était avec nous ! On était quelque chose comme un peu plus de 3000 et 13000 toutes courses confondues (oui, il y avait aussi des 5km et 10km pour les faibles les gens voulant faire des distances plus courtes). Ce qui n'était pas mal ! Des gens de tout âge, de métiers et d'horizons différents, dont 60% de femmes selon les organisateurs...
Une bonne ambiance donc !

Sur le chemin, il y avait des groupes de musique et des suporters et ça c'est cool ! Ca motive. Mais pour les suporters, il y en avait finalement assez peu, j'ai trouvé ça dommage et surtout il y avait un long passage (dans la Robertsau) où il n'y avait presque personne...
J'imagine qu'à New-York on doit se sentir pousser tout le long du chemin par la foule !

J'aimerai aussi remercier le staff aux points d'épongement et de ravitaillement qui sont comme des sauveurs à chaque fois qu'on les voit.

Bien sûr, je l'ai fini sans grandes difficultés avec un temps, honorable pour une première fois, de 2h08min.

Je vais vous révéler ma stratégie toute entière sur comment courir un semi-marathon :

  • Etape 1 : vous commencez à courir
  • Etape 2 : il n'y a pas d'étape 2

Non, très franchement, je ne pensais pas être capable de courir une telle distance. Je me suis entrainé souvent avant, je faisais environ 10km tous les deux jours et en faire plus du double me semblait très dur. Le soir avant j'ai mangé un gros plat de pâtes, couché tôt, levé à 6h pour manger un petit-déj de muesli 3h avant le départ.
Ma stratégie a été, en fait, de me caler pendant tout le parcours sur une fille (très jolie, avec de belles et larges épaules), ce qui a été gagnant et c'est sûrement grâce à elle que je suis arrivé jusqu'au bout.

Passer la ligne d'arrivée a été, pour le coup, une grosse bouffée de fierté pour moi. Je me suis clairement surpassé et juste après les exams, c'était un défouloir parfait.
Par contre, les jours après mon pied gauche à bien souffert des mauvaises chaussures que j'avais ^^

Je recommande vraiment aux gens d'y participer, une chouette expérience pour soi et dans une bonne ambiance.

Cela a été aussi une leçon pour moi. J'ai bêtement appris que l'on obtient des résultats seulement en s'entrainent sur le long terme et non pas en faisant tout à le dernière minute. Sinon je n'aurai pas été capable de faire 5km... et tout ça s'applique aussi aux études.

Maintenant, je veux participer au marathon (un vrai, de 42km) de l'Eurodistrict qui se déroulera le 26 Octobre. Il va me falloir du boulot pour atteindre le niveau nécessaire et le finir dans un temps raisonnable. J'ai tout l'été pour ça ! Ce serait aussi vraiment bien si je trouvais une ou plusieurs personnes avec qui m'entraîner sur Strasbourg :-)